mercredi 22 mai 2013

Découverte du Zen et de l'assise silencieuse


Recueillement assis et silencieux : Zazen

"L’homme seul est responsable de ses pensées, de ses paroles et de ses actions. 
Personne ne peut respirer à sa place.
Il n’y a personne au-dessus de lui et personne en-dessous.
Il n’y a personne ni rien à vénérer, aucune idéologie.
Il n'y a  aucun Bouddha à imiter, aucun état céleste ni mérite à obtenir, aucune illumination à rechercher.
Lorsqu’on est sincère dans sa respiration et dans sa posture, on est sincère en toutes choses.
Sans la  pratique du corps, toute spiritualité n’est que rêve, illusion et projection mentale.
Cette posture assise, silencieuse et immobile, n’est ni "Zen", ni "bouddhiste", ni "chrétienne"."

Zazen, c'est s'assoir tout simplement, sans intention.  
Le corps est assis en posture verticale, paisible, l'esprit est calme et concentré. 
Par la posture de zazen, on libère tout ce que l'on a enfermé si précieusement dans les habitudes de ce corps.
C’est le recueillement silencieux et désintéressé"
Sandokaisen

 Taisen Deshimaru, qui était le maître de Sandokaisen et qui a introduit le zen en Europe disait : 
"Dans le zen, c’est la posture de méditation qui est la plus importante. Le zazen.
La posture immobile permet de couper le karma:
(ou encore : de changer nos tendances issues du passé génératrices de souffrance)
Je dis toujours : Laissez passer les pensées comme les nuages dans le ciel, laissez passer, passer, passer... Il faut épuiser le trop-plein de pensées, alors le cerveau peut recevoir de nouvelles informations.
Une bouteille pleine ne peut plus rien contenir ; une bouteille vide, oui. 
Mais pour bien laisser passer, il faut se concentrer sur la posture de méditation : dos droit, bassin basculé, nuque droite, pouces qui ne doivent faire ni montagne ni vallée, yeux mi-clos, se concentrer sur l’expiration la plus longue possible, jusque dans le hara, le kikai tanden, l’océan de l’énergie qui se situe dans l’abdomen.
Vos postures ne doivent pas être comme des bouteilles de bières éventées !
Elles doivent être fortes, riches, belles...alors la sagesse apparaît. 
La vraie sagesse se trouve dans l’effort de l’immobilité.
L’effort juste est le plus important."


Toutes les lectures du monde ne peuvent remplacer l'expérience du corps qui respire dans cette assise immobile


mardi 21 mai 2013

Sesshin : "toucher l'Esprit"


Les périodes de pratique de zazen de deux jours et demi 
(Sesshins)
au Temple zen du Pic Lumineux, à Larzac (près de Belvès)

Les retraites (ou sesshin) sont dirigées par le maître zen Sando-Kaisen

Une retraite en groupe est consacrée à la pratique intensive du recueillement du coeur-esprit à travers la posture du Bouddha - zazen - pendant plusieurs jours. Les journées sont rythmées par différentes activités, telles que le travail manuel, la détente, l'enseignement oral du maître. C'est une tradition qui se perpétue depuis le Bouddha lui-même. La retraite d'été ou "Ango" aura lieu du 21 juillet au 10 août 2013 et est ouverte à tous.



Néanmoins, il est préférable d’avoir déjà pratiqué la posture de zazen dans un dojo avant de participer à une retraite plus intensive.


Pour plus d'informations contactez : zen-kaisen@wanadoo.fr ,
ou bien téléphonez au 05.53.59.03.18

Pour connaître les dates des retraites ou sesshins :
http://www.zenkaisen.fr/actualites-zen/sesshin-retraites/