mercredi 2 mars 2016

Les cinq agrégats et l'idée d'un "soi individuel"

L'"individu" est ainsi constitué d'une foule de phénomènes transitoires, liés à l'activité des 5 agrégats.
A chaque instant, les agrégats naissent et meurent, même si nos sens ne perçoivent pas cette subtile impermanence.
Or c'est sur la base des 5 agrégats que nous concevons l'idée d'un "soi individuel" durable, comme s'il en était l'ordonnateur et le propriétaire permanent.
Pourtant, si leur réunion a lieu lors de la conception, ils se désagrègent à la mort.

Le terme "skandha" signifie à la base "tas, pile", dans le sens "d'assemblage"de phénomènes composés. Les cinq skandhas désignent donc cinq "assemblages" ou "ensembles" qui dans l'enseignement du Bouddha englobent tous les phénomènes physiques et mentaux de l'existence conditionnée.

- Au niveau individuel, les cinq skandhas sont la base de la personnalité sur laquelle on établit à tort l'idée d'un "moi" et d'une personne réellement existants.
- Au niveau  général, les cinq skandhas constituent l'ensemble de tous les phénomènes composés existant dans l'univers.




Dans son premier sermon, le Bouddha dit : 
"En résumé, les cinq agrégats d'attachement sont souffrance"